Un meilleur ami à mes pieds...

View previous topic View next topic Go down

Notez l'histoire

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total Votes : 1
20161009

Post 

Un meilleur ami à mes pieds...




Un meilleur ami à mes pieds...

http://www.histoires-de-sexe.net/sexe.php?histoire=24277
Je m'appelle Manon, cette histoire m'est arrivée quand j'avais 19 ans. Je sortais tout juste d'une rupture difficile avec mon premier grand amour Esteban, et c'est dans ce contexte que mon meilleur ami Julien que je connaissais depuis toute petite, s'est décidé à m'avouer un soir sur internet, qu'il avait toujours été amoureux de moi...
Un grand classique me direz vous, mais auquel je ne m'attendais pourtant pas...Je n'ai jamais eu de vrai coup de cœur amoureux pour ce garçon, même si sa timidité et son humour lui donnait beaucoup du charme. Nous avons donc décidé de dîner ensemble pour en discuter, et mettre les choses au point.

Je suis une brune d'un mètre soixante cinq pour cinquante deux kilos avec un teint légèrement bronzé. Pour ce dîner, j'avais opté pour une robe noire qui m'arrivait au dessus des genoux, et des chaussures noires ouverte à talon. Je savais que Julien me trouvait belle habillée comme ça car il m'avait déjà avoué qu'il aimait beaucoup mes jambes et mes pieds. Je ne trouvais pas ça bizarre, puisque mon ex était aussi très attiré par mes petits pieds, de taille 36 je précise...
Ce soir là, je sentais Julien plus tendu que moi, et pendant le repas, il osait parfois à peine me regarder, masquant parfois sa gêne par de l'humour. Nous avons donc discuté de notre relation, et je lui ai expliqué en douceur, que les sentiments que j'avais pour lui n'étaient peut être pas aussi fort que les siens, et que je ne me voyais pas repartir toute de suite dans une relation...
J'avais les jambes croisées sous la table, je les bougeais de temps à autre, et j'avais remarqué qu'il y jetait parfois furtivement un coup d'oeil... Après ce que je lui avais dit, Julien essayait de faire bonne figure, mais je le sentais triste. Mon pied droit fit alors contact avec son mollet droit, il était en short et nos peaux faisaient donc contact, j'aurai pu retirer mon pied mais je l'ai volontairement laissé, je lui dis alors :

- Ca va Julien ?
- Euh...oui, un peu tendu mais ça va
- Pourquoi tendu ?

Julien bougea un peu la jambe en contact avec mon pied pour me faire comprendre. Je lui souris et lui explique que je ne voulais pas non plus perdre son amitié. Puis séduite par sa réaction et sa timidité, je commençai alors à bouger légèrement le pied de haut en bas en lui souriant.
Je savais que ce que je faisais sur l'instant n'était pas bien pour lui et que je risquais de lui faire du mal, mais ça me semblait déjà trop tard pour arrêter. Je continuais alors ce petit jeu quelques secondes, sentant une déjà forte excitation dans son comportement, qu'il tentait de dissimuler comme il le pouvait.
Je regardai alors autour de nous pour voir si je pouvais continuer un peu mon petit jeu, retirai ma chaussure droite discrètement sous la table, et rapprochai alors mon pied nu cette fois ci en le caressant avec la plante du pied. Un peu surpris il poussa un petit gémissement qui me fit rigoler. Je montais de plus en plus haut sur son mollet jusqu'à rentrer mes doigts de pieds à l'entrée de son short pour toucher le bas de sa cuisse. Il me marmonna alors :

- T'es entrain de me rendre fou...
- Tu préfères que j'arrête ?
- Non surtout pas!

Il posa alors rapidement sa main sur mon pied et enserra ma cheville pour ne pas me laisser partir. Je continua à enfoncer mon pied dans son short, jusqu'à mi cuisse. Je me mis à bouger mes doigts de pied pour l'exciter encore plus, et il ne pu alors contenir un petit gémissement.
Sa main toujours autour de ma cheville, il cherchait à imprimer à mon pied un mouvement d'avant en arrière, ne laissant aucun doute sur ce qu'il souhaitait.
J'avançai alors un peu plus ma chaise de la table, et posa directement mon pied sur son entre jambe. Il écarta un peu la nappe et regarda la bouche ouverte mon pied, comme hypnotisé. Il était très dur, et j'avais l'impression qu'il aurait pu exploser très rapidement sous les mouvements de mon pied. J'inclinai légèrement mon pied pour que ce dernier épouse parfaitement la longueur de son sexe. J'appuyais parfois avec mon talon pour lui masser les testicules, et parfois avec mes doigts de pieds sur le bout de sa verge.

Une table semblait avoir remarqué notre petit manège, et cela me gênait quand même, je décidais donc à son grand désespoir au bout de quelques minutes, d'arrêter mon massage et de remettre ma chaussure. Je lui dis :

- j'aurai peut être pas du.
- Sisi!J'adore tes pieds.
- Je sais c'est pour ça que je me suis dit...un petit massage ça va lui remonter le moral.
- C'était une très bonne idée.

Julien reprenait peu à peu ses esprits, sans se douter que je n'en avais pas tout à fait finit avec lui. Je l'avais excité, je ne pouvais pas le laisser comme ça...

On était venu avec sa voiture, et il devait donc me ramener chez moi. Arrivé devant chez moi je lui dit :
Bon désolé je ne te fais pas le coup de dernier verre parce que demain je dois me lever super tôt.
Ok pas de souci merci beaucoup pour cette soirée.
T'es gentil...j'ai de la chance de t'avoir en ami, j'ai une dernière surprise pour toi....

Sans qu'il ai eu le temps de comprendre ce qu'il se passait, je me pencha vers lui, souleva son tee shirt, et commença à embrasser tendrement son ventre, tout en caressant sa cuisse avec ma main droite. Il lâcha un « oh oui Manon... » qui m'encouragea encore plus. Il passait sa main dans mes cheveux et appuyait sur ma tête pour m'inciter à descendre un peu plus...
Je montai alors ma main jusqu'à la bosse de son short et le caressa à travers. Il respirait de plus en plus fort, je sortit ma langue et la passa à l'entrée de son short tout près de son sexe.
Pendant que je le léchais, je décidai de retirer mes chaussure pour être plus à l'aise et une fois fait, j'ai replié mes jambes pour mettre mes pieds sous mes fesses.. Il étira alors le bras, pour pouvoir caresser la plante de mes pieds. J'ouvris son short et libérai le bout de son sexe. Je l'avais alors désormais à deux centimètres de ma bouche.

Après avoir donné deux petits coups de langue sur son gland, qui eu l'air de provoquer comme un décharge électrique chez lui, j'ouvris la bouche et rentrai son sexe à l'intérieur, aidé par la pression de sa main sur ma tête. Il était très dur et chaud, je savais vu son excitation que je pouvais le faire jouir très vite, alors je prenais soin de le sucer très lentement.
Pendant que je le suçais, Julien continuais de temps à autre de caresser mes pieds, en alternant avec mes fesses. Je retirais son sexe pour jouer avec ma langue sur son gland . Il semblait vraiment adoré ça...et moi aussi. Je remis alors ma tête au dessus de son sexe, et l'enfonçai au chaud dans ma bouche en reprenant les vas et viens un peu plus rapidement. Je commençai à lui masser les testicules en même temps que je le suçais, il se mit à gémir plus fort, et me dit :

- Arrête.... attention Manon!

Il semblait avoir peur de jouir dans ma bouche. Avec mon ex, je ne vous cache pas que c'est quelque chose que je n'aimais pas trop faire, mais là, j'en avais très envie...je me mis alors à gémir et à le branler plus rapidement avec la main, pour lui signifier qu'il pouvait jouir sans se retenir. Il mit alors ses deux mains sur ma tête, et je sentais qu'il me bloquait pour que je ne puisse pas me retirer, je fis alors quelques aller retour avec ma bouche, et sentis d'un coup son jus chaud gicler au fond de ma gorge. Il cria de plaisir : « O

- Oh ouiiii Manonnn

J'avalai les deux premières giclée de sperme et continuai quelques secondes à le masturber toujours avec son sexe dans ma bouche, pour le vider complètement. Je le suçais maintenant très lentement pour qu'il savoure jusqu'au bout ce que je venais de lui faire, puis retirai enfin son sexe et du sperme s'échappa de ma bouche pour tomber sur son ventre. Je lui donne plusieurs petits baisers sur le sexe qui reprend peu à peu sa taille normale, et relève la tête pour lui sourire.

Il me regarda comme jamais on ne m'avait regardé, fasciné par l'image de son sperme sur mes lèvres. J'en récupérai un peu sur mon menton avec mon doigt et lèchai mon doigt en lui disant :

- J'espère que tu as passé une bonne soirée ?
- C'était juste parfait...

Je remis mes chaussures, lui fit un bisou sur la joue et rentra chez moi...


Last edited by Admin on Sun Oct 09, 2016 11:08 pm; edited 1 time in total

Admin
Admin

Posts : 21
Points : 58
Join date : 2016-10-09

View user profile http://histoiresfetichistes.forumactif.com

Back to top Go down

- Similar topics
Share this post on: Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Un meilleur ami à mes pieds... :: Comments

Post on Sun Oct 09, 2016 5:24 pm by Admin

Test

Back to top Go down

Post on Sun Oct 09, 2016 7:34 pm by el_primero

Pas mal

Back to top Go down

Post  by Sponsored content

Back to top Go down

View previous topic View next topic Back to top


 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum