Oui ma chérie

View previous topic View next topic Go down

Note

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total Votes : 0
20161010

Post 

Oui ma chérie




Oui ma chérie
http://www.histoires-de-sexe.net/sexe.php?histoire=20333

Je prends un chiffon propre pour essuyer la vaisselle. Puis passe un coup d’éponge sur la table et finis de ranger la cuisine.
Enfin je vais dans notre chambre pour rejoindre ma femme.
Elle est déjà confortablement installée au milieu du lit, bien calée dans tous les oreillers disponibles, en train de lire un livre dont je ne connais pas le titre et qui, de toutes façons, et selon elle, je ne peux comprendre. Je rentre discrètement sans faire le moindre bruit et commence à me déshabiller.
Elle me lance un regard noir en disant : « tu as balayé la cuisine ? ». Confus je lui réponds : « Ah non ! Pardon ! J’ai oublié… ». Elle lance un « Pfeeuuh ! « méprisant, et je repars vite vers la cuisine et le balai.
Je vérifie bien si tout est en ordre, je vois tous ses vêtements qu’elle a balancés partout dans le salon et je me dépêche de les ranger et les plier proprement car elle risquerai demain de m’injurier et de me mettre une forte gifle que j’aurais bien mérité.
Je rentre respectueusement dans la chambre et elle ne dit rien, alors je me déshabille et me range à ma place, au pied du lit. Soulevant délicatement le drap je commence à lui léchouiller gentiment la plante des pieds. Car, après avoir bien marché dans la journée elle a besoin d’une détente bien méritée.
Ce soir, ça va, elle est d’accord et écarte bien ses orteils pour que je les nettoie avec ma langue.
Elle continue un bon moment à tourner énergiquement les pages de son livre, je ne sais pas si elle l’apprécie et je ne poserai aucunes questions, car mon rôle est de la satisfaire.
Passée dix bonnes minutes, elle décide d’éteindre sa lampe de chevet et s’installe dans le lit comme si elle était seule. Privé de lumière je perçois ses jambes qui s’écartent.
Rien qu’à l’oreille je sais qu’elle mouille son majeur pour le glisser ensuite entre ses jambes et commence à se caresser. J’entends de légers clapotis quand elle se touche, remonte son doigt d’entre son vagin pour l’humidifier, et je m’affaire de mon mieux, tout en bas, à genoux, léchant avec dévotion.

Je suis convaincu qu’elle fantasme sur le nouveau voisin qui vient d’aménager juste au-dessus de nous, et qu’elle se masturbe en pensant à lui.
Nous l’avons croisé dans l’ascenseur et elle lui a parlé avec un grand sourire séducteur. Puis, à un autre étage des gens ont hésités à rentrer dans cet espace restreint mais ma femme leur a lancé « si, si il y a de la place on va se serrer un peu ! » ce qu’elle a fait en se serrant contre le voisin. Du haut de ses 1m90 il avait la tête dans ses cheveux et semblait très troublé. Ils ont continué à papoter entre eux ignorant ma présence et celle des autres passagers.
Arrivés à notre étage elle lui lance un jovial « bonne soirée ! À bientôt ! » Tandis que je saluais poliment les autres personnes.

J’ai posé les sacs à provision devant la porte pour sortir la clé, ouvrir, et la laisser rentrer.
Comme souvent, elle envoie valdinguer ses escarpins, jette ses vêtements n’importe où et s’allonge sur le canapé pendant que je range les provisions. « pfouh

! je suis crevée, ne lambine pas, dépêche toi de faire à manger, je veux me coucher tôt ! » dit-elle, « oui ma chérie ! » Et je m’affaire au plus vite.

Elle me parle pendant le repas :
« Il est vraiment sympa ce nouveau voisin ! »
« Oui je trouve… »
« Et il est super beau tu trouves pas ? »
« C’est vrai que... »
« C’est quoi ces morceaux de bidoche supers durs ? Tiens ! Ouvre !»
Elle retire un morceau de viande tout mâchouillé de sa bouche et j’ouvre instinctivement la mienne pour qu’elle s’en débarrasse au plus vite.
Elle continue :
« J’ai un peu parlé avec lui, il s’appelle Fernando et il est divorcé depuis quelques mois «
« Ah bon, c’est… »
« Ah ! Le pauvre il doit parfois se sentir un peu seul «
« C’est vrai que… »
« Oh ferme là un peu, on va l’inviter à boire l’apéro demain, ça serait bien non ? mhhh ! J’espère qu’il sera disponible«
« Ben ! Si tu veux ma chérie, mais tu crois pas que… »
« Bon ! Allez ! Je vais me coucher et fais pas trop de bruits en rangeant sinon je t’en colle une »
« Bien sur ma chérie ! »

Continuant à lui lécher les pieds je la sens qui écarte ses grandes jambes au maximum. Soudain son pied repousse mon visage car c’est le moment ou elle va jouir, je baisse humblement la tête et reste discret pour ne pas perturber son orgasme.
Apaisée, elle se tourne sur le côté pour profiter d’une bonne nuit.


Admin
Admin

Posts : 21
Points : 58
Join date : 2016-10-09

View user profile http://histoiresfetichistes.forumactif.com

Back to top Go down

Share this post on: Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum