Dominé par une fille populaire

View previous topic View next topic Go down

20161009

Post 

Dominé par une fille populaire




Dominé par une fille populaire

http://adofeet.skyrock.com/3169080585-Domine-par-une-fille-populaire.html

J'attends avec impatience vos commentaires, critiques, encouragements, etc... ! Very Happy (Cette histoire est née de mon imagination)

C'était en fin d'année de Seconde Générale au Lycée. J'étais, comme depuis des années, fétichiste des pieds féminins. Il y avait une quinzaine de filles dans ma classe, mais une me plaisait plus particulièrement, une fille populaire, le genre de fille qui a 150 J'aime à chaque photo publiée sur son mur Facebook. Visage d'ange, yeux vert profond, cheveux bruns longs, lèvres pulpeuses et toujours très bien maquillée. Evidemment, elle ne savait pas que je l'aimait et encore moins que je rêvais d'être à ses pieds que j'admirais quand je pouvais en cours.

Ce Jeudi matin de mai, on avait, comme tous les Jeudis, 2h de sport. Comme le stade où nous faisions sport était pris par les épreuves de bac blanc d'EPS, le prof a décidé de nous faire faire un ballon-prisonnier dans le gymnase. Elle avait oublié ses chaussures de sport et du faire sport en chaussettes, des chaussettes blanches moulantes classiques. C'était décidément mon jour de chance puisque je suis tombé dans son équipe. Je me suis promis de ne pas trop mater ses petons pour ne pas être suspect et de jouer du mieux que je pouvais pour l'impressionner.

Pendant le jeu, sans faire exprès, je lui ai marché sur le pied. Elle s'est alors retenu de crier et me regarda avec un regard massacreur, comme pour me fusiller du regard. Le jeu se poursuivi et elle continuait à me jeter un regard méchant de temps en temps. A un moment, sans trop savoir pourquoi, je me mis à saigner du nez et j'ai donc couru aux toilettes sans que personne ne le remarque, sauf elle évidemment. Une fois l'hémorragie finie, je suis sorti des toilettes et devinez qui m'attendait, toujours avec ce regard :
- Qu'es ce que tu fais là ? je demande alors.
- J'ai dit au prof que j'avais mal au ventre mais bref je veux te montrer un truc dans le vestiaire, dit-elle
Je suis rentré, en me demandant ce qui m'attendait, elle rentra à son tour en fermant à clé.
- Alors comme ça quand tu écrase le pied de quelqu'un tu t'excuses pas, hein ? demanda-t-elle.
- Euh... J'suis vraiment désolé...
- Ah mais trop tard maintenant c'est à lui que tu vas devoir t'excuser ! en montrant son pied du doigt.
- Hein ? Comment ça ? dis-je en croyant rêver.
- Tu verras ! Mets toi à quatre pattes !
- Ca va pas non ?! dis-je alors que j'en rêve depuis des mois.
- Tu fais ce que je dis ou je dis à tout le monde que tu mattes des pieds en classe !
- ...non non pitié je ferai tout ce que tu voudras ! en me mettant à genoux docilement après un moment d'hésitation dû à la stupeur, elle m'avait en fait grillé.
- Allez un petit bisou sur le dessus de mon pied et c'est oublié. me dit-elle en souriant.
Au moment où mes lèvres sont rentrées en contact avec sa chaussette, elle me poussa en levant sa jambe d'un coup et je suis tombé en arrière sur le dos. Pas le temps de réagit, elle me marche dessus et est alors debout sur mon ventre.
- Pfff, tu as cru t'en tirer à si bon compte...Maintenant tu fais ce que je te dis et tu dis pas un mot sinon à toi la honte jusqu'au bac minimum ! (rire)
Je sentais l'humidité de transpiration de ses chaussettes qui s'impregnait sur mon torse. Elle tendis la jambe face à moi en disant :
- Regardes-moi ce pauvre petit peton que tu as écrasé alors qu'il t'avais rien fait... Il va se venger maintenant ! dit-elle en riant encore.
Elle me colla son pied en pleine face.
- Alors, ça sent bon un pied qui vient de faire plus d'une heure de sport ? Je suis sûre que ça te plait ! (rire) Maintenant enlèves moi cette chaussette, ça va me libérer ! Attention ça colle ! (rire)
Je m'executai et vis apparaître des pieds divins en 36 (écrit sur les chausettes) légèrement rosés par l'effort lors du ballon prisonnier. - Allez maintenant essuies moi toute cette transpiration, ça va pas se faire tout seul !
Voyant que je cherchais un mouchoir ou autre, elle ajouta :
- Non mais avec ta langue tu as cru quoi là ?
Après un nouveau temps d'hésitation dû au choc de ce que je venais d'entendre, j'attaquai alors le travail en commençant timidement la plante en donnant de plus grand coups de langue à chaque fois puis le talon jusqu'à ce que la transpiration soit remplacée par ma salive. J'ai ensuite sucé ses 5 orteils parfaits un par un. Une fois fois le travail terminé, je lui remis sa chausette.
- Mouais ça fera l'affaire... Par contre l'autre pied est jaloux ! Allez fais lui pareil !
Et je fis donc pareil à l'autre pied, toujours avec le même plaisir timide. Une fois le travail accompli, elle s'amusa avec moi comme un objet me faisant bouger la tête à sa guise avec le bout du pied , me fit goûter ses chaussettes après les avoir enlevées, etc... au bout d'un moment, elle pris son agenda dans son sac pendu dans le vestiaire après s'être assise sur le banc d'à côté (en prenant soin de garder le pied en nettoyage sur mon visage puis mis le second à côté pour que je m'occupe aussi de lui) pour dessiner dessus. Moi, je ne disais rien mais j'étais au septième ciel, je croyais rêver et vivre les vidéos que je regardais en douce sur Youtube et j'étais à la limite de jouir pour la première fois de ma vie aux pieds de cette déesse depuis ce qui me semblait être une éternité mais ça me plaisait et je profitais de ses petons à grandes bouffées d'air pour apprécier l'odeur. Je revins à la réalité quand elle cria :
- Ou punaise ça va être la fin du cours ! Vite vas te laver le visage, tu vas pas y retourner en puant les pieds du visage !
Elle enleva donc ses pieds et je partis, éssouflé par tant d'émotion et je suis allé me rincer le visage et le caleçon car dedans, c'était la foire ! Quand je suis sorti, elle m'attendait et me dis :
- Alors ça t'as plu ? avec un sourire mi-moqueur, mi-amical.
- ...
- Allez je sais que ça t'as plu, ton pantalon est trempé et tu es tout rouge ! dit-elle en riant.
- Bon bah je suis grillé alors...
- Ca reste entre nous, t'inquiètes, je tiens pas à être prise pour une fille qui abuse des gens !
Je lui ai souri, elle aussi et après un court silence, elle prit ma tête entre ses mains et m'embrassa.


Voilà j'espère que cette première histoire vous aura plu, j'attends vos réactions avant la prochaine histoire ! Very Happy


Admin
Admin

Posts : 21
Points : 58
Join date : 2016-10-09

View user profile http://histoiresfetichistes.forumactif.com

Back to top Go down

Share this post on: Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum