Elena, italienne aux pieds divins, Chapitre 1

View previous topic View next topic Go down

20161009

Post 

Elena, italienne aux pieds divins, Chapitre 1




Elena, italienne aux pieds divins, Chapitre 1
http://adofeet.skyrock.com/3244307260-Elena-italienne-aux-pieds-divins-Chapitre-1.html

Bonjour à tous et désolé pour le retard ! Ces temps-ci j'ai peu de temps pour écrire avec les examens, tout ça. J'ai essayé de prendre en considération vos remarques (certains se reconnaîtront) à savoir moins blablater pour introduire, et des histoires un peu plus "osées". C'est un terrain risqué car j'ai peur de vite tomber dans le vulgaire, c'est pourquoi je m'y suis pas trop aventuré auparavant. Cette première partie est surtout la partie contexte, le pourquoi du comment on en arrive aux pieds de la fille désirée (je pense pas trop vous spoiler en vous disant ça). La deuxième partie arrive bientôt, en attendant vous pouvez essayer d'imaginer en quelques mots la suite par commentaire !

Elena... Une fille magnifique originaire d'Italie. Elle incarnait à elle seule le charme à l'italienne. De longs cheveux bruns soyeux, de profonds yeux verts, des formes généreuses, ... Mais elle était assez réservée et n'osait pas trop se mettre en valeur, ce qui fait qu'elle n'avait pas forcément une grande popularité au près de la gente masculine. Mais moi, je l'ai tout de suite remarquée. Elle me plaisait de la tête aux pieds, et ce n'est pas une expression si vous voyez ce que je veux dire. Nous nous entendions plutôt bien même si elle préférait la compagnie de ses amies filles.
Un beau jour, un mardi plus exactement, nous finissions à 17h. La plupart des membres de la classes, dont moi, partaient chez eux dès 17h. A midi, en sortant de cours, Elena demandait à ses amies si elles pouvaient rester avec elle de 17h à 18h car son bus ne passait qu'à cette heure là. Chacune allant de sa petite excuse, la belle italienne se retrouvait toute seule. C'était une occasion en or de pouvoir passer du temps avec elle ! En effet, à 13h, au moment de retourner en cours, je suis allé lui demander la même chose prétextant que, moi aussi, je devais attendre jusqu'à 18h au lycée. A mon grand bonheur, elle a accepté.
Nous nous sommes donc retrouvés tous les deux à 17h devant la salle du dernier cours de la journée. J'ai alors proposé qu'on aille s'installer au foyer, ça lui convenait aussi. Une fois arrivés sur place, Elena s'est installée à une petite table avec 2 chaises dans un coin du foyer. Il n'y avait pas grand monde à cette heure-ci. Je lui ai proposé quelque chose à boire, ce qu'elle accepta avec plaisir. J'ai donc ramené 2 canettes de soda après les avoir achetées au comptoir du foyer. On a parlé de tout et de rien pendant une demi-heure. Aux alentours de 17h35, elle s'arrêta soudainement de parler et, après un cours silence, me dit tout bas :
- Dis... il y a quelque chose qui me chiffonne depuis la soirée il y a deux semaines et j'ose pas trop t'en parler.
- Quoi donc ? demandai-je en essayant de me souvenir de ce qu'il s'était passé.
- A un moment tu avais déjà pas mal bu et tu m'a répété plusieurs fois comme quoi j'avais des pieds magnifiques ou je sais pas quoi, pourquoi ? demanda-t-elle.
Le choc que cela a été. Mon plus grand secret, comment aurais-je pu dire ça aussi spontanément ? Et pourquoi je ne m'en rappelle pas ? Mon coeur battait à 200 à l'heure. J'étais envahi de sueurs froide. Après une longue hésitation, j'ai répondu fébrilement :
- Je... non c'était pas moi ou alors c'est l'alcool qui me fait dire des choses pareilles.
- Si c'était bien toi, j'en suis sûre, mais si c'était que l'alcool ça ne t'aurais pas mis dans un état pareil ! Regardes, tu es rouge comme un tomate ! declara-elle
- Euh... c'est... vrai. J'ai un faible pour les pieds chez les filles et je trouve ça beau, je sais c'est bizarre... avouai-je honteusement.
- *court silence* Ah... Bah c'est... original. Faut pas te mettre dans des états pareils pour ça hein ! Et puis tu les as pas vus les miens, si ça se trouve ils sont très moches ! répondit-elle, à la fois surprise et amusée.
- Ça je le saurai probablement jamais... dis-je avec un air volontairement dépité.
- Rho j'ai compris je t'enverrai une petite photo par message ce soir pour te remercier de m'avoir offert à boire. me chuchotta-t-elle en penchant sa tête vers moi.
- C'est vrai ? Je pensais que tu me prendrais pour un fou mais non ! Merci en tout cas ! concluai-je
Elle répondit seulement par un petit sourire un peu géné. J'étais ravi. Je ne m'attendais vraiment pas à cela. Je savais qu'Elena était une fille très gentille et généreuse mais à ce point ! Après un énième silence, on a changé de sujet avant de repartir chacun chez soi comme convenu à 18h.
Le soir, vers 20h30, Elena a tenu sa promesse en m'envoyant une photo de ses pieds. Ils étaient vraiment magnifiques, comme je les imaginais : petits, peau lisse, des orteils bien alignés, des ongles vernis, on les aurait dit retouchés sous Photoshop. "Dommage que je ne puisse voir que le dessus" me disais-je. Ça me paraissait tellement "trop beau pour être vrai" que j'avais peur que ce soit une photo qu'elle a trouvé sur Google Image. Je lui ai donc posé la question par SMS au 2nd degré :
- Alors ? Smile
- Très beaux ! Mais qu'est- ce qui me prouve que c'est bien les tiens ? :p
- Tu as pas confiance en moi ? :O
- Si si mais bon on sait jamais;)
- C'est bon j'ai compris tu veux les voir en vrai c'est ça ?Wink
- J'adorerais ! Mais comment ?
- Bah demain on finit à 16h et je dois encore partir à 18h, tu restes avec moi et en échange je te les montre
- Ça marche ! Mais tu vas pas enlever tes chaussures et tout au lycée si ?
- Bah où veux tu que je te les montre d'autre ? ^^'
- J'habite à 5min à pieds du lycée :3 Comme ça je te montrerai où j'habite ! Smile
- Tu veux qu'on aille chez toi pour que je te montre mes pieds ? ^^'
- Bah oui pourquoi pas ? Very Happy
- Mouais c'est vrai... ok ça marche on fait comme ça ! Very Happy Sur ce je vais faire mes devoirs bisous !
- Merci, vraiment ! Ça reste entre nous, hein ! Bisous à demain :*
- Si t'es sage Wink A demain !

J'étais fou devant mon téléphone. Non seulement j'avais réussi à inviter la fille de mes rêves chez moi, mais en plus elle va me montrer ses beaux petons qui me font tant fantasmer ...
J'étais assez fier d'avoir réussi à lui en parler. C'était une occasion en or pour tenter des choses. D'ailleurs peut-être qu'Elena ne serait pas contre un petit massage, voire plus, qui sait ? Le lendemain allait être une journée géniale !
A SUIVRE


Admin
Admin

Posts : 21
Points : 58
Join date : 2016-10-09

View user profile http://histoiresfetichistes.forumactif.com

Back to top Go down

- Similar topics
Share this post on: Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum